FANDOM



Ratchet: Gladiator est le quatrième jeu de la série Ratchet & Clank. Il est sortit en 2005 sur Playstation 2 par Insomniac Games et édité par Sony Computer Entertainment.

Dans cet opus, Ratchet, Clank et Al doivent rester vivant dans le jeu de combat illégal le plus regarder de la galaxie, DreadZone.

IntrigueModifier

Une fois le Dr. Nefarious battu, Ratchet, Clank et Al réparèrent le Phénix. Sasha, nouveau maire de Metropolis, avertit Ratchet qu'une organisation secrète, DreadZone, dirigée par Gleeman Vox, kidnappe des héros pour les faire combattre dans une émissions d'HV réalité dans le secteur de l'Ombre. Au même moment, le vaisseaux est abordé par des robots recherchant le dénommé Ratchet. C'est ainsi que ce dernier doit combattre des hordes de robots pour pouvoir retrouver sa liberté.

R G 01. Introduction04:10

R G 01. Introduction

Intrigue du jeu, Ratchet: Gladiator

Résumé détailléModifier

Ratchet, Clank et Al sont capturés à bord du Phénix par les recruteurs de DreadZone, un programme holovidéo où des concurrents recrutés le plus souvent de force parmi les héros reconnus pour leurs aptitudes au combat s'affrontent dans des matchs à mort. Le créateur de ce programme est Gleeman Vox, le propriètaire de la chaîne payante Pox. Vox est uniquement motivé par l'argent et le but de DreadZone est de booster les audiences de sa chaîne et de s'enrichir en vendant toute une panoplie de produits dérivés. Dans cette optique, Vox a rassemblé les meilleurs combattants DreadZone en une équipe, les Exterminators, composée de Shellshock, Réactor, l'Éviscérator et Ace Hardlight, un ancien héros et le quintuple champion de DreadZone. Vox veut faire des Exterminators des stars adulées du public afin de pouvoir vendre des produits à leur effigie. Cependant, les ventes des produits Ace Hardlight ne décollent pas car le public n'aime pas son caractère mépirsant et sa cruauté, ce qui énerve Vox.

Ratchet se voit donc forçé de combattre des robots créés par les industries Pox, que Vox possède également, ainsi que dautres concurrents, tandis que Clank se voit assigner le poste d'assistant et doit donc aider son ami lombax depuis un ordinateur de la salle de contrôle de la station DreadZone, qui abrite les cellules des gladiateurs et le Dôme de Combat, dans lequel sont organisés les duels les plus importants. Enfin, Al a la tâche d'entretenir et améliorer deux robots de combat, Mercenaire et Le Bleu, qui aident Ratchet dans ses missions. De plus, Ratchet et ses amis ont, comme tous les gladiateurs, un collier qui peut électrocuter son porteur et le faire exploser, s'il se rebelle, s'enfuit ou devient ennuyeux à regarder. Ratchet remporte l'épreuve de qualification et se retrouve donc dans la compétition. Il semble au départ séduit par la vie de gladiateur tandis que Clank est beaucoup plus lucide sur leur statut de prisonniers. À cause de la petite taille de Ratchet, Vox le sous-estime et pense qu'il ne fait pas le poids face aux Exterminators. Ainsi, des reportages sont diffusés régulièrement sur la chaîne Pox info, dans lesquelles Ratchet est tour-à-tour accusé d'être un mafioso, un vandale, un trafiquant d'Hoverbikes, et bien d'autres choses. Le but de Vox est de donner une image négative de Ratchet afin d'augmenter les audiences et les profits lorsqu'il sera tué par un Exterminator. Cependant, rien ne se passe comme prévu. Ratchet survit à toutes les campagnes et élimine deux des quatres Exterminators, et sa popularité ne fait que croître parmis les fans. Clank informe Ratchet qu'il pense avoir trouvé le moyen de libérer tous les gladiateurs retenus contre leur gré. Lorsque Ratchet combat l'Éviscérator, Clank profite du fait que les écrans de sécurités soient désactivés pour approfondir ses recherches. Après sa victoire contre le troisième Exterminator, Ratchet retrouve Clank et Al. Ce dernier vient de réussir à désactiver et retirer le collier de Clank. C'est alors qu'Ace Hardlight surgit et abat Al, sur ordre de Vox, avant d'obliger Clank à remettre son collier. Ratchet est furieux contre Ace et contre lui-même, puisqu'il appréciait sa vie de gladiateur et ne cherchait pas vraiment à s'en libérer et se considère responsable de ce qui est arrivé à Al. Ratchet affronte ensuite Ace Hardlight dans le Dôme et remporte le match. Ace, vaincu pour la première fois, réalise ce qu'il est devenu et avertit Ratchet, le nouveau numéro 1 de DreadZone, de ne pas laisser Vox le corrompre comme il s'est lui-même laissé corrompre par la gloire et l'argent. Il finit par s'écrouler et la chaîne Pox info annonce sa mort, bien qu'il ait en réalité survécu à l'affrontement. 

Ratchet est ensuite convoqué par Vox qui souhaite faire de lui le nouveau capitaine des Exterminators car il a réalisé sa grande popularité et pense que les produits à l'effigie de Ratchet seront un carton commercial. Cependant, Ratchet refuse la proposition. Plutôt que de faire exploser son collier, au risque de déçevoir les fans et perdre de l'audimat si Ratchet n'est pas tué pendant un combat, Vox l'envoie faire une ultime campagne dans la gare fantôme, une zone inédite jamais testée dans DreadZone et où il est impossible de survivre. Cependant, grâce à l'aide de Clank, Ratchet parvient à sortir victorieux de cette épreuve et rentre à la station DreadZone. Là, il retrouve Al qui est maintenant à moitié cyborg. Ce dernier lui explique que Clank et lui ont localisé l'ordinateur qui contrôle les champs de confinement retenant tous les héros prisonniers. Ils ont également piraté une navette pour qu'elle emmène Ratchet à l'étage de la station où il se situe. Pendant le trajet, Ratchet apprend que suite au piratage de la navette, tous les transports de la station ont été suspendus, ce qui l'empêche de quitter la station. En arrivant sur place, il reçoit un message de Vox lui annonçant qu'il a découvert leur plan et que, pour rajouter de la tension et augmenter l'audimat, il a relié la station à six gigatonnes de nitrglycerine et que Ratchet dispose d'un temps limité pour désamorcer les explosifs et libérer les navettes de secours avant que la station n'explose, tuant les héros, le public et lui-même. Ratchet parvient à neutraliser les générateurs et la station est évacuée. Vox arrive alors dans la station aux commandes d'un robot de combat et défie Ratchet. Celui-ci remporte le duel mais Vox déclenche l'autodestruction de la station, estimant qu'il pulvérisera son record d'audiences si Ratchet et lui meurent en même temps. Clank apparaît alors aux commandes d'une navette de secours et sauve Ratchet, tandis que Vox, coincé sous la carcasse de son robot, reste à bord de la station qui explose, marquant la fin de DreadZone. À bord de la navette, Ratchet et Clank reçoivent des messages de remerciements de héros qui ont pu s'échapper grâce à eux, notamment Kid Nova et Aquagirl. Il reçoivent également un message du capitaine Qwark qui leur fait part d'une rumeur qu'il a entendue au sujet d'une organisation qui enlève les héros galactiques pour les obliger à s'affronter jusqu'à la mort, mais Qwark affirme que c'est faux puisque personne n'a tenté de le kidnapper.

Après les crédits, une cinématique montre le docteur Néfarious et son majordome Lawrence, toujours coincés sur un astéroïde depuis Ratchet et Clank 3, qui arrivent à l'emplacement de la station DreadZone et constatent qu'elle a explosée, annulant leurs chances d'être sauvés avant longtemps.

Personnages

Armes Modifier

Gadgets Modifier

Pour les bots qui accompagnent Rachet:

Véhicules Modifier

Planètes et emplacementsModifier

SourcesModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard